Néogicia, tome 1 : Second Éveil - Fabien Fournier


Dans cet article, je viens vous parler d'un univers que j'apprécie tout particulièrement, avec Néogicia. Nous y suivons Saly Asigar, une jeune olydrienne qui souhaite devenir néogicienne. Pour se faire elle se rend à Centralis, la capitale de la technologie. Suite à ces quelques lignes, je sens une forme de scepticisme chez certain(e)s : olydrienne ? néogicienne ? Centralis ? Que signifient donc tous ces termes ? Pour comprendre, je vous propose de faire un petit voyage dans le temps et de revenir en 2008 sur YouTube ou NoLife, où est diffusée la web-série Noob.


Cette série est basée sur le monde du jeu-vidéo, en particulier celui du mmorpg (massively multiplayer online role-playing game). Elle se déroule dans le monde d'Olydri, un univers crée par Fabien Fournier. En ces lieux, trois factions s'opposent :
  • L'Empire, avec Centralis comme capitale et la guilde NOOB comme représentante.
  • La Coalition, avec pour capitale Glacesang et la guilde ROXXOR comme acteur principal. 
  • L'Ordre avec la capitale de la Galae sur le continent de Syrial.
Ces trois factions combattent pour la possession d'Olydri.

Carte de la p : 7 du livre Néogicia : Second Éveil.
La série est centrée dans un premier temps sur la guilde Noob et la première saison s'emploie, par l'intermédiaire du personnage de Sparadrap, à expliquer divers termes relatifs aux mmorpg (ex : OOM, AFK, PGM…), comme ça personne n'est perdu ! Cette guilde de quatre membres nous permet de découvrir le jeu Horizon 1.0 qui évolue au fil des différentes mises à jour, livrant des stuffs de plus en plus beaux ainsi que de nouvelles quêtes. Ajoutez à ça des effets spéciaux qui se rapprochent de plus en plus vers le professionnalisme, ainsi qu'une superbe bande son et vous obtenez un cocktail explosif !

Bref ! Vous vous demandez peut-être pourquoi je vous parle de tout ça, alors que je suis censée vous parler d'un livre ! Tout simplement parce que ces deux médias sont plus que connectés, dans la mesure où des lieux et personnages importants de Néogicia apparaissent dans la web-série. Qui plus est, les évènements du livre se déroulent avant ceux de la série, ce qui en fait :
"un spinoff de Noob, dont l’intrigue se déroule en majeure partie au sein de la faction de l'Empire. Contrairement à Noob, où nous sommes clairement dans un jeu vidéo en ligne, ici, il s'agit de science-fantasy pure". [source : noob-tv.com]. 
D'autant que l'on suit dans le livre le personnage de Saly Asigar, une jeune étudiante avec des projets que l'on voit accomplis dans une scène du Conseil des 3 factions (film 1 de la série). Je trouve ça très immersif et vraiment génial de pouvoir voyager dans ce monde par l'intermédiaire de plusieurs formes.


Source : Noob film 1.
J'aurai encore des milliers de choses à dire sur Olydri et ses protagonistes, mais il est temps de passer plus précisément sur le sujet principal : mon avis suite à la lecture de Néogicia.

©Livraddict

Résumé :

Dans un monde dominé par la magie, les néogiciens, une civilisation portée par une puissance nouvelle appelée technologie, ont fondé l'Empire, dont la capitale est Centralis.

Saly Asigar, une jeune olydrienne, entreprend de rejoindre ce peuple. Pour y prétendre, elle doit subir une injection, l'isolant définitivement des flux magiques parcourant le monde d'Olydri. Une telle pratique n'est pas sans risques. Dans l'hypothèse d'une incompatibilité génétique, elle mourrait ou pire encore ! Elle pourrait muter en ce que les scientifiques appellent une aberration.

À l'aube de ce second éveil, la procédure prendra une trounure inattendue.




Ce livre est divisé en deux parties et comporte 18 chapitres, soit neuf par partie. Le récit est donc centré autour d'une jeune olydrienne de 20 ans, Saly Asigar, dont le rêve est d'intégrer la classe particulière des néogiciens.

"Nous naissons pour être régis par les flux magiques, c'était dans l'ordre naturel des choses […]" (p : 18).
Dans les premiers temps, nous suivons Saly dans sa découverte et participation au projet Néogicia :
"Il s'agit d'une nouvelle forme de technologie appelée génétique. Ce sérum N01 est en réalité une synthèse de facultés naturelles prélevées sur diverses créatures jugées hors du commun. Malheureusement, ce n'est pas encore une science excite et le processus peut-être létal pour quiconque ne serait pas compatible. En revanche, pour les survivants, cette expérience entraîne une mutation développant des capacités extraordinaires qui ne dépendant plus des flux magiques, mais uniquement de leur propre potentiel" (p : 21-22).
Ce début m'a semblé un peu long, dans la mesure où l'auteur s'attarde beaucoup sur les états d'âmes de Saly… Certes, cela nous permet d'en savoir plus sur son passé et de connaître le personnage. Cependant, beaucoup de détails y apparaissent (ex : doutes sur sa volonté d'être néogicienne, souvenirs, interrogations face aux révélations, découverte de sensations nouvelles). Ainsi, dans les premiers chapitres de la première partie, nous avançons peu et assez lentement dans l'intrigue. 
Prenons l'exemple du chapitre 2 intitulé "Injection". Comme le titre l'indique, c'est dans ce chapitre que Saly reçoit la sérum N01. Il est tout entier consacré à ce sujet, en passant par la description du lieu, les diverses explications du projets, les doutes et interrogations de Saly ainsi que toutes les sensations qu'elle éprouve lors de cette fameuse injection. Je ne suis pas entrain de dire que c'est inintéressant, mais j'y ai trouvé quelques longueurs, du fait que l'on reste longtemps dans cette pièce et ce centre, avec beaucoup d'importance donnée aux pensées de Saly. Évidemment, cela illustre le fait que ce changement de nature est perturbant, mais on a l'impression qu'il ne se passe pas grand chose dans ce début…


Source : BD Néogicia.
Puis, vient le déplacement vers l'Académie et la deuxième partie : et là tout s'accélère !! On découvre de nouveaux lieux, personnages et enjeux pour Saly, ce qui pimente le récit et nous rend addicte aux mots. C'est à ce moment que je suis pleinement entrée dans ma lecture, et que je n'arrivais plus à lâcher le livre. De plus, on retrouve le contient de Syrial avec Saryahblööd et les syrianiens mentionnés dans Noob !! En plus de toutes les intrigues autour de Saly et ses compagnons, c'est un sacré rebondissement !

Enfin, j'ai beaucoup aimé la fin, que j'illustrerai avec cette magnifique citation :

"Elle me rappellerait toujours que, derrière chaque décision militaire, chaque statistique de mission ou de bataille, il y avait des individus. Des individus avec leurs qualités, leurs défauts, leurs rêves, leurs espoirs, mais aussi leurs amis et leur famille" (p : 296).
On est ici dans un univers plus "adulte" si je puis dire, que la web-série, ce qui est un point plutôt positif que j'apprécie vraiment.

Pour conclure cet article, je dirai que malgré un début un peu long et chargé en détails, Fabien Fournier a su piquer ma curiosité d'en savoir plus sur l'univers de Noob, et j'ai passé un très bon moment aux côtés de Saly Asigar



Merci de nous offrir tout cet univers !

Ma Note :
4,5/5
Ce n'est pas une note maximale, à cause de la lenteur du début, mais c'est un coup de coeur pour l'univers, les personnages, l'intrigue et le dénouement de ce tome.

PS : Foncez voir le film 2 de NOOB, c'est une tuerie !!!!


NÉOGICIA : SECOND ÉVEIL (TOME 1) - Fabien Fournier.
©Olydri Éditions, 2014 - 313 pages - 18€

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Filet mignon de porc aux abricots (frais)

Tarte au Saint Nectaire

Quiche au chèvre et brocoli